Orientation études supérieures Aquitaine

 

anigif4

 

Etdudier après le Bac en Aquitaine  (source : l'Etudiant.fr)

 

Avec100 000 étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur, la région Aquitaine possède 9 écoles de commerce, 15 écoles d’ingénieurs habilitées CTI (commission des titres d'ingénieurs) et une soixantaine de lycées ou sections d’apprentissage publics qui disposent de CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) ou section de technicien supérieur (STS). Pour s'installer dans la région (logement, bourses, aides étudiantes ou agendas des soirées...), retrouvez nos conseils pratiques dans la rubrique vie étudiante.

Agroalimentaire et vin
Côté bordelais, l'agroalimentaire et plus spécialement le vin, sont au menu. Pour faire carrière dans le domaine viticole en deux ans après le bac, six formations de BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) technico-commercial spécialité boissons, vins et spiritueux sont proposées dans la région ainsi que six formations de BTSA viticulture-œnologie. La plupart de ces BTSA sont proposés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Il est éventuellement possible de poursuivre en licence pro métiers de la vigne et du vin proposée à l'ENITA (École nationale d'ingénieurs des travaux agricoles) en partenariat avec la faculté d'œnologie de l'université Bordeaux 2. Il est possible de poursuivre en master professionnel vigne et vin. Au cœur du sujet, la fac d’œnologie propose également un diplôme d’œnologue.

Universités : des formations pour tous les goûts
Sciences et techniques industrielles : c'est l'orientation affichée par l'université Bordeaux 1 qui accueille près de 10 000 étudiants. Elle propose une licence sciences et technologies déclinée sur une quinzaine de mentions : biologie, chimie, mathématiques, informatique, sciences exactes et naturelles… et de nombreux masters en génie biologique, contrôle qualité, chimie, organisation de la production, santé, informatique, électronique… Différentes licences professionnelles sont également proposées, en particulier dans le domaine industriel : contrôle et maintenance des lasers, maintenance aéronautique, gestion de la production industrielle…

Bordeaux 2 (l’université Victor-Segalen), qui compte plus de 18 500 étudiants, offre d'autres perspectives : cette université accueille les études de médecine, santé et pharmacie. Côté sciences humaines, des licences psychologie, anthropologie, sociologie ou encore STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) sont proposées.

Bordeaux 3 (l’université Michel-de-Montaigne) accueille plus de 15 600 étudiants, pour la plupart amateurs de lettres. Cette fac dispose en effet de cursus complets en lettres et sciences humaines : licences en arts, lettres modernes ou classiques, langues étrangères appliquées, philosophie ou encore information et communication ainsi que les masters dans les mêmes disciplines. Quant à son IUT (institut universitaire technologique), il prépare à des carrières dans le social, l'information et la communication.

Bordeaux 4 (université Montesquieu) dispense à environ 14 000 étudiants des formations dans les domaines du droit et des sciences politiques, économie et gestion, administration économique et sociale. Implanté à Périgueux et à Gradignan, l’IUT prépare ses étudiants à différents métiers tertiaire (DUT gestion des entreprises et des administrations (DUT GEA), DUT techniques de commercialisation…).

Pau (université de Pau et des pays de l'Adour) est pluridisciplinaire et couvre ainsi les besoins de plus de 11 000 étudiants dans le pays Basque : lettres et sciences humaines, sciences et techniques, droit et gestion. L’IUT installé à Pau, Anglet, Bayonne et Mont-de-Marsan propose le DUT génie thermique et énergie, le DUT statistique et traitement informatique des données, DUT GEA, DUT techniques de commercialisation, DUT génie biologique ou DUT sciences et génie des matériaux. Enfin l’IAE permet aux étudiants de s’orienter vers la gestion des entreprises.

Les grandes écoles
Côté ingénieurs, on peut trouver, entre autres, la mécanique aux Arts et métiers, le génie industriel au CESI ingénieurs, la chimie physique à l’ENSCPB, l’électronique à l’ENSEIRB ; on trouve également un institut de cognitique pour ceux attirés par les aspects de l’interface hommes-machines. Côté commerce, les écoles admissibles sur prépa sont concentrées sur Bordeaux : BEM Bordeaux Management School, l’INSEEC et l’ISEG qui propose un cursus en cinq ans, à l’autre bout de la région, l’ESC Pau, qui possède son propre CFA, propose son cursus en contrat d’apprentissage.

Spécialisations
Les étudiants peuvent trouver des cursus en immobilier à l’ICH sur Bordeaux ou Anglet, en stylisme-modélisme à l’IBSM, en éducation spécialisée à l’ITS de Pau ou en comptabilité dans plusieurs lycées de la région.

 

 

 

10 filières reconnues

 

 

L’ENM diversifie son recrutement
L’École nationale de la magistrature a lancé en 2009 à Bordeaux sa troisième classe prépa "égalité des chances". Destinée à diversifier le profil des futurs magistrats, celle-ci est ouverte sur un double critère d’excellence scolaire et d’origine sociale défavorisée. La première promotion a accueilli 16 élèves retenus parmi une centaine de candidats (ayant un bac +4 au minimum).


> www.enm.justice.fr


L’IJBA, pour faire du journalisme reconnu
L’Institut de journalisme de Bordeaux-Aquitaine (Bordeaux 3) est le seul cursus de journalisme reconnu par la profession pour toute l’Aquitaine. Le succès du master professionnel ne se dément pas : en 2009, 786 candidats (de niveau licence au minimum) ont concouru pour 36 places seulement. En 2 ans, les apprentis journalistes sont formés à tous les types de médias (presse écrite, audiovisuel, Internet…). Illustration du virage pris par l’école en matière de multimédia, la dernière promotion s’est installée quelque temps dans un quartier de Bordeaux pour créer un blog d’info hyper-locale.

Avec des frais de scolarité se résumant aux frais universitaires d’un master, l’IJBA cultive sa fibre sociale et sa proximité avec les étudiants, comme le précise Maria Santos-Sainz, directrice de l’école : "Nous essayons de valoriser la diversité des élèves avec des profils plus atypiques. Cette année, nous avons par exemple recruté un ancien membre de l’armée qui n’avait que le bac mais qui a profité de la validation des acquis. "


> www.ijba.u-bordeaux3.fr
 

 
L’ESTIA, une école d’ingénieurs très européenne
Au cœur de la côte basque, non loin de Biarritz, l’École supérieure des technologies industrielles avancées, soutenue par la chambre de commerce et d’industrie de Bayonne, est une école d’ingénieurs résolument européenne. Ses quelque 400 élèves peuvent étudier en français, en anglais et en espagnol. Et l’école a noué des partenariats scientifiques avec 3 facs britanniques (dont la prestigieuse Cranfield) et avec l’école d’ingénieurs espagnole de Bilbao.


> www.estia.fr
 

 
L’université rochelaise, pour son soutien aux étudiants
"Depuis l’ouverture du service en 2007, les étudiants n’ont plus peur de venir nous demander conseil", se félicite Anne Aubert, directrice de la Maison de la réussite de l’université de La Rochelle. Ce service de 14 personnes remplit quatre missions auprès des 7.000 étudiants rochelais : l’information, l’orientation, l’aide à la réussite et l’insertion professionnelle. Ainsi, tous les lundis, la Maison de la réussite propose des ateliers de professionnalisation "à la carte" : rédaction du CV, de la lettre de motivation, préparation de l’entretien de recrutement. Autre motif de satisfaction pour Anne Aubert : les entreprises régionales sollicitent cette structure pour leurs offres d’emploi ou de stages.


> www.univ-larochelle.fr


Un master en BD à Angoulême
Un master en bande dessinée à Angoulême ? Rien de surprenant quand on connaît l’implication de la cité charentaise dans le 9ème art. Formation en 2 ans cohabilitée par l’EESI (École européenne supérieure de l’image) et l’université de Poitiers, il compte 13 étudiants en première année et 7 en seconde, la plupart ayant déjà suivi un cursus artistique à bac +3. Au programme : cours sur l’histoire du manga, la narration, le scénario, le dessin… "Les débouchés se répartissent entre la création de BD, les secteurs de l’édition et de la culture, et la recherche", complète Lambert Barthéléemy, maître de conférences en littérature comparée, qui a repris la direction du master en septembre 2009.


> www.eesi.eu


Le pôle de la vigne et du vin à Bordeaux
Inauguré au printemps 2009, l’ISVV (Institut des sciences de la vigne et du vin) réunit autour de l’université Victor-Segalen-Bordeaux 2, les équipes de l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), des universités bordelaises, de l’ENITA et de Bordeaux Management School. Au plan des formations, 400 étudiants se répartissent dans une vingtaine de cursus : licences professionnelles, master et diplôme national d’œnologue… Pour les profils non scientifiques, signalons le Wine MBA (Master of Business Administration) de Bordeaux Management School, ou encore le master professionnel droit de la vigne et du vin à Bordeaux 4.


> www.isvv.fr/isvv


L’IFAID, pour se former au développement
Intéressé par l’humanitaire ? L’IFAID Aquitaine (Institut de formation et d’appui aux initiatives de développement), à Bordeaux, propose une formation de coordonnateur de programme de développement. Elle s’adresse à des bac +2 dans le domaine rural, économique et technique ou sanitaire. La formation théorique dure 10 mois, suivis de 9 mois d’application professionnelle. Les débouchés : chef de projet ou administrateur sur une mission humanitaire, responsable d’association, etc. La sélection se fait sur dossier, puis épreuves. Comptez 250 € de participation aux frais de formation pour les 2 ans.


> www.ifaid.org/index.php


Les licences très pros de la fac de Pau
Avec 18 licences professionnelles et des taux d’insertion très élevés, l’université de Pau s’engage sur l’insertion des étudiants. La dernière enquête (août 2009), portant sur les diplômés de 2006, atteste un taux d’insertion globale de 84 %, d’une part de CDI (contrats à durée indéterminée) de 83 % et d’un salaire net mensuel d’au moins 1.300 € pour 50 % des répondants. Parmi les licences les plus performantes, celle consacrée à la FAO (fabrication assistée par ordinateur) affiche 100 % d’insertion. Autres filières performantes : la licence développement et gestion des clientèles professionnelles et la licence management, reprise et création d’entreprises dans le BTP.


> www.univ-pau.fr/live


La fac de Poitiers s’ouvre à la langue des signes
Apprendre la langue des signes française (dite LSF) à l’université de Poitiers, c’est possible depuis la rentrée 2009. Ouverte aux personnes débutantes ou non, cette licence comporte un stage obligatoire en troisième année. Le diplôme donne accès aux masters en linguistique, au secteur de l’enseignement, de la médiation ou de l’interprétation en LSF.


> www.univ-poitiers.fr


L’École de Savignac, pour servir l’hôtellerie
Spécialisée dans l’hôtellerie et la restauration, l’École de Savignac affiche pour ses 20 ans des performances concernant l’insertion professionnelle très honorables (le taux s’élève à 82 % dans les 2 mois suivant le diplôme). Ces formations, du bac à bac +5, sont largement tournées vers l’entreprise et l’international, certaines débouchant par exemple sur un diplôme délivré par les universités britanniques de Brighton ou de Thames Valley. Frais de solarité : 6.000 à 8.000 € l’année.


> www.ecole-de-savignac.com/fr/home

 

(sourve : Mathieu Oui, L'Etudiant.fr)

 

 

Retour Accueil

anigifaccueilretour

L'épreuve de philo c'est dans

 

 

Le Brevet débute dans

QCM Tâches complexes Quizz

Aménagements programmes

Lien vers les projets d'aménagements du programme de 3ème
Lien vers les projets d'aménagements du programme des Terminales ES et L

Les aménagements apportés aux programmes d'histoire-géographie de la classe de troisième du collège, de la classe terminale des séries ES et L et des classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel ont été présentés au Conseil supérieur de l'éducation, qui a émis un avis positif. Selon la décision du ministre, ils devraient prochainement faire l'objet d'une publication au Bulletin officiel de l'éducation nationale.

Dictionnaire

logo3 couverture DICO avril 2014

éduscol : ressources disciplinaires

Arts plastiques

 

Biotechnologie et Sciences et Technologies de la Santé et du Social

 

Documentation

 

Économie et gestion

 

Éducation musicale

 

Éducation physique et sportive

 

Histoire des arts

 

Histoire-géographie et éducation civique

 

Langues vivantes

 

Lettres

 

Mathématiques

 

Physique-chimie

 

Sciences économiques et sociales

 

Sciences et techniques industrielles

 

Sciences de la vie et de la Terre

 

Technologie

 

Théâtre

Syndication

  • Flux RSS des articles

Détente :) !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Humour   Vidéos
  anigif humour   anigif vidéo you tube
     
2048     PacMan, le Jeu
2048
  jeux

Retrour accueil

anigifaccueilretour

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus